Assurance maladie en Suisse, comment payer moins cher ?

par Dominique

Depuis plusieurs années, les primes de la LAMal, l’assurance maladie obligatoire en Suisse ne cessent d’augmenter. À tel point que c’est devenu la principale préoccupation des Suisses en 2023. Mais alors, comment faire pour payer moins cher l’assurance maladie ?!

C’est que nous allons voir dans cet article 😀💲

Les primes d’assurance maladie constituent une part importante du budget d’un ménage et semblent être des dépenses incompressibles. Même si elles resteront toujours trop élevées, il y a quelques techniques permettant de limiter la casse.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, quelques explications s’imposent si les termes tels que “quote-part”, “franchise” ou “assurances complémentaires” ne te sont pas familiers. Si ce n’est pas ton cas, tu peux directement te rendre plus bas pour (re)découvrir les techniques qui te feront gagner de l’argent 🤑.

Bien comprendre le fonctionnement de l’assurance maladie

L’assurance maladie obligatoire de base est appelée aussi LAMal pour Loi fédérale sur l’assurance-maladie. La première chose à savoir est qu’elle est obligatoire, et ce dès la naissance, donc tu ne peux pas y échapper.

Par contre, ce que tu peux faire, c’est choisir ta caisse maladie et nous verrons plus bas à quel point cela à un effet important sur le montant ta prime d’assurance.

La prime d’assurance ? C’est-à-dire la somme mensuelle à payer, qui varie selon les paramètres suivants :

  • Ton année de naissance. Il y a 3 tranches d’âge, plus tu vieillis, plus tu paies car tu es potentiellement plus à risques.
    • Bébé, enfant et jeune, jusqu’à l’âge de 18 ans.
    • Jeune adulte, de 19 à 25 ans.
    • Adulte, > 25 ans.
  • Ton domicile. Plus tu es proche d’un système de santé (hôpitaux, etc.), plus tu es susceptible de les utiliser et donc plus tu dois payer. En régions périphériques, les primes peuvent être inférieures de plusieurs dizaines de francs !
  • Ta caisse maladie (Helsana, KPT, Assura, etc.) et le modèle choisi (devoir passer par le médecin de famille avant de voir un spécialiste, l’obligation de faire une consultation téléphonique avant d’aller chez le médecin, etc.).
  • Ta franchise, que tu peux choisir parmi les options suivantes : 300.-, 500.-, 1’000.-, 1’500.-, 2’000.- et 2’500.-.
    • Cela signifie que si tu choisis la prime à 300.-, tu devras payer les 300 premiers francs (plus la quote-part, que j’explique ci-dessous). Ceci se compte par année civile. Le reste, c’est ton assurance qui s’en charge, à condition bien sûr que tes traitements respectent la police (le contrat) d’assurance… Evidemment, qui dit franchise à 300.-, dit prime mensuelle élevée !
    • Exemple : Jean-Kevin a eu pour 2’000.- de frais médicaux pour l’année 2022 et il a une franchise à 300.-. Cela signifie qu’il devra sortir de sa poche 300.- (plus la quote-part) et l’assurance lui rembourse 1’700.- (2’000.- moins 300.-).
  • Mais alors c’est quoi cette quote-part ? Comme si payer la franchise ne suffisait pas, les assurances ont ajouté la quote-part pour te taxer davantage ! Tu dois encore donc payer le 10 % des frais médicaux et ceci jusqu’à 700.- par année civile.
    • Exemple : Simone a une franchise à 300.- et ses frais médicaux s’élèvent à 400.- pour cette année. Elle devra donc payer 100.- (400.- moins 300.-) plus la quote-part de 10.- (10 % de 100.-). Au total, cela fait 110.- à payer pour la pauvre Simone.

Maintenant que les bases sont posées, voyons pas à pas comment payer moins cher l’assurance maladie.

6 conseils pour payer moins cher l’assurance maladie

1. Change de caisse maladie.

1. Rends-toi sur le site indépendant de la confédération priminfo et rentre tes données pour voir si tu peux trouver une assurance moins chère.

2. Indique ta commune, ton année de naissance et la franchise souhaitée (voir plus bas pour savoir quoi choisir) et si tu as besoin d’une assurance accident.

Si tu n’as pas d’emploi ou tu es étudiant.e, alors coche “oui” pour la couverture accident. Si tu es employé.e, tu es couvert.e pour les accidents par le biais de ton travail.

Contrairement à l’assurance maladie, la couverture accident n’a pas de franchise. Tu as donc meilleur temps d’avoir un accident qu’une maladie 😬.

D’ailleurs, nombreux sont ceux qui jouent avec ça en essayant de faire passer une maladie pour un accident. Mais oui vous savez monsieur l’assureur, j’ai cette angine depuis ma chute à cheval…

Cependant, attention pour les étudiants et les sans-emplois : il y a une franchise pour la couverture accident qui correspond à la même que celle de l’assurance maladie !

3. Tu peux ajouter d’autres personnes si vous êtes plusieurs à vivre dans le même ménage. Choisis ensuite ta caisse maladie actuelle et son modèle et laisse les autres cases cochées pour avoir un aperçu complet des possibilités.

Clique sur “Calculer”.

4. Et voilà qu’un tableau répertoriant les offres en commençant par les moins chères apparaît !

On peut déjà voir que si je choisis la première assurance, ici KPT, je vais faire Fr. 133,90 d’économie par mois, soit Fr. 1’608,80 par an !

5. Qu’attends-tu donc pour changer d’assurance ?! Il te suffit de résilier l’actuelle avant le 30 novembre de l’année en cours pour que ta nouvelle assurance soit effective au 1er janvier de l’année suivante.

Pour la résiliation, rien de plus simple. Envoie le modèle de lettre ci-dessous en recommandé à ton assurance actuelle après avoir signé chez ta nouvelle assurance. C’est très important de le faire, au risque de payer 2 assurances en même temps…

6. Frotte-toi les mains en te félicitant de payer moins cher l’assurance maladie 😃.

2. La franchise c’est 300.- ou 2’500.-, sinon rien.

Si tu choisis la franchise à 300.-, tes primes seront très élevées. Par contre, tu as besoin d’aller très souvent chez le médecin et que tes frais médicaux sont importants, alors c’est la franchise qu’il te faut. Mais à toi de faire la somme de tes frais annuels pour voir si cela vaut la peine !

Par contre, si tu ne vas quasiment jamais chez le docteur, alors choisi la franchise à 2’500.-. Cependant, sache que tu dois avoir en réserve 3’200.- (2’500.- + quote-part de 700.-) pour pouvoir faire face à des frais médicaux.

Les autres franchises (500.-, 1’000.-, etc.) sont à bannir, car elles ne sont pas avantageuses.

3. Groupe tes frais médicaux.

Comme on l’a vu plus haut, tu peux choisir ta franchise en fonction de tes besoins médicaux. Même s’il est évidemment que nul ne peut prévoir une maladie importante (cancer, etc.), tu peux t’arranger pour grouper les contrôles périodiques coûteux et autres frais médicaux sur la même année.

Ainsi, tu passes à une franchise à 300.- sur un an et tu enchaînes les consultations médicales pour te faire un service complet !

Puis, l’année suivante, tu repasses à 2’500.- et tu te contentes du strict nécessaire.

4. Paie tes primes annuellement.

En finances personnelles, trop nombreux sont ceux qui ont une vision mensuelle. Que ce soit pour les impôts ou les assurances, si tu paies tout d’un coup tu as deux avantages :

  1. Tu ne risques pas d’avoir des frais de retard ou des oublis car tu as payés en avance pour toute l’année. Tu n’as donc plus besoin d’y penser.
  2. L’office des impôts et les assurances octroient une ristourne pour les paiements annuels, de l’ordre d’une cinquantaine de francs. Sur 10 ans, c’est près de 500.- d’économie !

5. Résilie tes assurances complémentaires inutiles.

Si la LAMal est obligatoire, les assurances complémentaires, elles, sont facultatives. Fais le tri parmi celles que tu possèdes et pose-toi les questions suivantes :

  1. Est-ce que j’ai utilisé ces assurances complémentaires ces 5 dernières années ?
  2. Même si je les ai utilisées, est-ce que cela m’a fait économiser de l’argent par rapport au coût de toutes les primes que je paie depuis le début de l’assurance ?

Si la réponse est non aux 2 questions, alors résilie-les.

Cela fait plus de 10 ans que je n’ai pas d’assurance complémentaire…

6. Vérifie si tu as le droit à des subsides cantonaux.

À force d’être étouffés par le poids des primes, les citoyens aux revenus modestes ont le droit à des subsides.

Pour vérifier si tu en as droit, il te suffit de taper dans un moteur de rechercher “subside assurance malade [ton canton de résidence]” et faire les démarches indiquées. Cela peut alléger considérablement tes primes !

En résumé

Nous avons vu 6 astuces pour réduire ta prime : changer de caisse maladie, choisir la franchise à 300.- ou 2’500, grouper tes frais médicaux sur une année avec une franchise à 300.-, payer tes primes annuellement, résilier tes assurances complémentaires et vérifier tes droits aux subsides.

J’espère que grâce à cet article tu as pu payer moins cher ton assurance maladie ! Si tu veux rendre service à ton entourage, n’hésite pas à partager cet article !

Et si tu as d’autres astuces pour payer moins cher l’assurance maladie, partage-les en commentaires 😀.

Tu pourrais aussi apprécier...

Laisser un commentaire